Afin de favoriser une meilleure compréhension des mécanismes du développement économique et social, et favoriser une histoire sociale analytique, l'ASE envisage accueillir en son sein un musée qui présenterait des preuves des déterminants du progrès social. Par exemple, les objets exposés pourraient inclure les origines des révolutions sociales, l'impact des chemins de fer sur la croissance économique, et l'émergence de l'éthique du travail. Le musée pourrait également présenter les résultats de quelques expériences révolutionnaires en sciences économiques, en sciences politiques et en psychologie qui proviennent de travaux d'étudiants ou de l'un des centres de recherches.

Le musée vulgarisera davantage la recherche en science sociale à travers des conférences, des forums d'experts et des séminaires.