Wilfried Youmbi Fotso est le 4ème de la liste des 5 étudiants admis dans de prestigieuses universités pour leur cycle doctoral après leur Master à l’African School of Economics (ASE). Trois diplômés de l'ASE avaient été récemment admis dans les universités de Princeton, New-York et Illinois aux Etats-Unis. Ottawa vient de s’y ajouter.

Il a 26 ans, camerounais, récent diplômé du programme de Master en Mathématiques, Economie et Statistiques (MMES) à l’Université panafricaine basée au Bénin, African School of Economics (ASE).

Wilfried a fait ses études de premier cycle à l’Université de Yaoundé 1 au Cameroun avant de rejoindre l’ASE en 2014. « Dans cette Ecole panafricaine fondée par le Professeur Léonard Wantchékon que je remercie au passage, j’ai reçu une formation extrêmement unique et inhabituelle dans la théorie économique et les méthodes quantitatives avec la rigueur analytique nécessaire… », confie-t-il.

W. Fotso précise également que son but final est de contribuer au développement durable ainsi qu’à l'émergence de l'Afrique en général et du Cameroun en particulier. Il affirme avoir choisi l’ASE pour mieux s’outiller et se donner la chance de poursuivre son cycle doctoral dans de grandes universités comme celle d’Ottawa en Amérique du Nord. Ce rêve s'est accompli avec son admission à l'Ecole Supérieure d'Economie d'Ottawa-Carleton.

Ce qu’il retient de son passage à l’ASE : ‘’c'est un bon endroit pour étudier et pour développer les capacités de recherche et l'esprit de leadership’’.