Le 29 Novembre 2017, l'ASE a organisé son séminaire académique hebdomadaire sur le thème, «L'inefficacité du désherbage manuel dans les systèmes de riz pluvial touchés par les mauvaises herbes parasites», présenté par Dr. Simon N'cho, économiste agricole de l'ITA (Institut International Pour l'Agriculture Tropicale).

Dr. Simon a présenté une étude qui a été faite dans un contexte soulignant la grande importance du riz dans le monde et spécifiquement en Afrique sub-saharienne, combinée avec les contraintes ou les problèmes qui affectent sa culture. L'objectif principal de l'étude était d'identifier les sources d'inefficacité dans un environnement de production de riz caractérisé par la présence de mauvaises herbes parasites. L'étude a été menée dans deux pays d'Afrique subsaharienne, au Bénin et en Côte d'Ivoire. Dr. Simon, en mettant l'accent sur l'approche d'analyse, présente aux étudiants les techniques d'estimation de l'efficience, y compris l'Analyse de l'Enveloppement des Données (EDA), qu'il a particulièrement utilisées pour son analyse. Les résultats n'ont montré aucune certitude pour les deux pays que le désherbage manuel diminue l'inefficacité technique du travail de désherbage d'une ferme infestée par des mauvaises herbes parasites, mais on a constaté des inefficacités importantes dans ces pays.