2018 01 15 Gaïus 2

Gaius A. est un jeune béninois titulaire d’un Master en Mathématiques, Economie et Statistiques à l’African School of Economics (ASE) ; promotion 2017. Il partage son expérience avec les internautes à travers cette interview.

ASE Communication : Bonjour Gaius !

Gaius  Ahamidé : Bonjour !

ASE Communication : Vous venez d’être diplômé à l’African School of Economics. Avant de rejoindre cette école, qu’avez-vous étudié ?

Gaius  Ahamidé : J’ai obtenu une licence en planification à l’Ecole Nationale d’Economie Appliquée (ENEAM) au Bénin, puis j’ai eu à faire des stages professionnels en entreprise. J’ai également suivi une formation sur des logiciels de statistiques.

ASE Communication : Et arrivé à l’ASE, quelle filière avez-vous embrassé et quel a été votre parcours ?

Gaius  Ahamidé : J’ai fait un master en Mathématiques, Economie et Statistiques MMES. J’ai obtenu mon diplôme en décembre 2017. J’ai eu à participer à des enquêtes et des collectes de données, notamment l’enquête sur la gestion des soins d’urgences, l’enquête sur la motivation des bureaucrates, et le projet sur l’emploi des jeunes. J’ai également été assistant de recherche sur des projets telle que le projet New Development Planning (NDP) en collaboration avec les universités d’Ottawa et de Manchester,  et le projet International Initiative for Impact Evaluation (3ie) sur l’éducation des jeunes filles. Autrement, j’ai été teaching assistant pour le professeur David GBAGUIDI en Macroéconomie.

ASE Communication : Ce parcours vous a surement permis d’acquérir des Compétences et des expériences,  Parlez-nous-en !

Gaius  Ahamidé : Mon séjour à l’ASE m’a permis de renouer avec une méthode d’apprentissage perdue y a quelques années, c’est celle du travail dur, accéléré, intense, stricte. Cela m’a permis d’assoir des connaissances très solides en macro, en micro, en économie de développement. La formation à l’ASE nous permet d’acquérir les techniques d’enseignement en vogue dans les meilleures universités au monde. Tout cela m’a aidé à écrire un mémoire de Master qui révèle la qualité de la formation reçue. Ce mémoire a d’ailleurs été présenté au SIER 2017.

L’autre expérience pour moi a été ma participation à la conception de certains projets, le design des projets de recherche par des techniques appropriées pour obtenir un travail sérieux et rigoureux.

ASE Communication : A présent, quels sont vos projets ?

Gaius  Ahamidé : Postuler pour un programme de doctorat dans une université nord-américaine, ceci à travers le programme Pré-doctoral de l’ASE qui nous permet de bien nous préparer à aller dans de meilleures universités Nord-américaines. Le programme Pré-doctoral nous forme en nous dotant de connaissances sur les divers programmes de doctorat que proposent ces universités de haut calibre.

ASE Communication : C’est la fin de l’interview, avez-vous quelque chose à ajouter ?

Gaius  Ahamidé : Je trouve que la formation à l’ASE est superbe !  En ce qui concerne les conditions des étudiants, je trouve que c’est déjà pas mal même s’il y a encore à faire. Le « work study » est un programme innovant et très intéressant et le programme de « cleaning » pour les étudiants est très avantageux pour eux ; cela permet de développer l’esprit d’équipe et bien d’autres choses.