ASE Communication: Qu’est-ce que c’est votre nom, prénom, et poste occupé à l’ASE/l'IREEP ?

Aïchatou Hougbe: Je m’appelle Aïchatou Hougbe, je suis Chargée des Affaires Administratives.

ASE Communication: Où aviez-vous travaillé avant l'ASE/l’IREEP ?

Aïchatou Hougbe: J'avais travaillé à Africabourse (une Société de Gestion et d'Intermédiation) en tant que gestionnaire de portefeuilles titres.

ASE Communication: Comment dériveriez-vous une journée typique de travail?

Aïchatou Hougbe: Une fois arrivée au  boulot à 8h30, je vaque à mes occupations journalières prévues dans mon cahier de charges.

ASE Communication: Qu'est-ce que vous appréciez le plus dans le fait de travailler à l’ASE/l’IREEP ?

Aïchatou Hougbe: Les principales activités de l'IREEP que j'apprécie sont les enquêtes réalisées. En effet ces enquêtes jouent un rôle capital dans la prise de décisions de certains agents économiques, que ce soit l'État ou le simple citoyen. Les résultats et conclusions de ces enquêtes qui couvrent des secteurs politiques comme économiques orientent par exemple les gouvernants sur les actions à mener pour bien satisfaire les attentes des populations. Ça permet également aux bailleurs de fonds de savoir dans quel domaine investir pour impacter durablement et efficacement la vie des populations. C'est en clair un outil d'aide au développement.

ASE Communication: Comment diriez-vous que l'ASE à contribuer au développement de votre carrière?

Aïchatou Hougbe: L'ASE a beaucoup contribué au développement de ma carrière pour plusieurs raisons. D’abord, je suis formée par l’ASE (fais partir de la 1ère promotion de l'ASE). J’y ai donc eu mon Master en Administration des Affaires (MBA). Les compétences théoriques reçues en finances m’ont permis d’être embauchée directement à la SGI Africacourse sans une période de stage. Egalement l’ASE vraiment a contribué à l’amélioration de mon niveau en Anglais et en informatique. En outre, c'est l'ASE qui m'a embauché aujourd'hui.

ASE Communication: Comment décririez l'ASE en 3 mots ?

Aïchatou Hougbe:Innovation, Leadership, Développement

ASE Communication: Quels sont vos conseils pour la future génération d'étudiants de l'ASE ?

Aïchatou Hougbe: Mes conseils pour la future génération de l'ASE, c'est d'abord leur dire qu'ils n'ont pas fait un mauvais choix et qu'ils s'impliquent à fonds dans les différentes activités extra universitaires que l'école leur offre qui contribueront à coup sûr à faire d'eux des diplômés tout fait.

ASE Communication: Quelle est votre vision de l'ASE dans 10 ans ?

Aïchatou Hougbe: Ma vision est de voir l'ASE représenter le plus grand centre de formation et de recherches des hauts cadres de l'Afrique. Un centre étendu à tous les domaines de formation où les étudiants européens, américains et autres pourront venir se faire former. Je profite de l'occasion pour remercier le fondateur de l'école le Président Léonard WANTCHEKON dont l'ambition pour l'ASE peut se mesurer à travers ses multiples actions.